L’histoire est plutôt surprenante. A la mi-août un habitant de Montpellier (Hérault) est décédé dans son appartement à l’âge de 61 ans. Ses trois sœurs, venues débarrasser l’appartement de leur frère pour rendre la location HLM, ont fait une sacrée découverte.

Une histoire de famille

fraude-fiscale

Un anecdote parmi tant d’autres…

Il s’avère que le défunt avait caché sous son canapé lit 156 000 euros en billets de 100 et 500 euros. En plus de cette somme importante, les trois sœurs ont également trouvé une carte vitale et une carte bancaire près du butin.

Ces cas de fraudes à la Sécurité sociale ne sont pas nouveaux, loin de là, puisqu’en 2011, les fraudes s’élevaient à près de 500 millions d’euros.

L’enquête policière a révélé que c’est le père lui-même qui avait commencé l’escroquerie contre l’assurance vieillesse avant de « passer le flambeau » à son fils qui a continué la supercherie à la mort de son père. Evidemment, le fils s’était bien gardé d’avertir de la mort de son père : la pension retraite était ainsi versée chaque mois sur le compte. Ce dernier n’avait ensuite plus qu’à retirer la somme en espèces avant de la dissimuler sous le lit. Les trois sœurs, choquées et visiblement plus honnêtes, ont remis l’argent au commissariat de la ville. Finalement, l’escroquerie, qui date de plus de vingt ans, n’aura servi… à rien !